Vacances en République tchèque:CZeCOTTourmapsLa Bohême de l‘EstUNESCOVacances activesHorairesGEOFUN
loading...
Navigateur touristique
Viki
Portail touristique officiel
de la Région de Pardubice
Couvert -1°C
Météo

Météo - Pardubice

5.12. (15:00)
aujourd‘hui
Couvert
-1°C
6.12.
demain
Clair
5°C/-2°C
7.12.
samediCouvert
7°C/1°C
8.12.
dimanchePluie occasionnelle
6°C/5°C
Source: Météo Meteocentrum

Ingéniosité des cuisinières de la Bohême de l'Est

Les cuisines de la Bohême de l’Est furent sources et inspirations du repas délicieux de la mère de toutes cuisinières Magdalena Dobromila Rettigová. Tandis qu’elle n’était pas obligée d’économiser sur les matières premières et on peut lire qu’elle décorait son repas de perdreaux farcis, dans les régions plus pauvres la cuisine était plus modeste.

Le caractère et la richesse de la cuisine de la Bohême de l’Est sont prédéfinis d‘une position géographique, d’un caractère de la région et d’une qualité du sol....Les cuisinières devaient souvent se débrouiller avec une préparation des pommes de terre, choux, pommes, miel, carottes et grains de millet... Malgré son caractère simple des matières premières, une des villes de Bohême de l’Est est un berceau de la production unique de la sucrerie. En effet, une génialité ne se produit pas uniqument d’une suffisance et d’une richesse.

Poivre, pain d‘épices!

Pain d‘épices

Grâce au phénomène du patrimoine gastronomique des Tchèques de la Bohême de l‘Est à la région de Pardubice. Qui n’a pas acheté un pain d’épices et n’a pas dégusté son goût doux et croustillant, celui n’y était pas en réalité ; le pain d’épices de Pardubice est vraiment si célèbre que mozarella italienne, par exemple, ou jambon de Parma. La recette originale se compose d’un miel, d’une farine et d’un poivre. Et c’est grâce au poivre (en tchèque „pepř » et avant « peprnik ») que le pain porte ce nom-perník. Sa solidité est grâce à une part forte d’épices, à la dureté et à la séchesse.

La pâte de pain d’épices est découpée en formes différentes en utilisant aussi des moules spéciales, le pain d’épices est à la fin décoré. Son traitement était toujours soumis aux influences de mode, au 16e siècle par exemple, c‘était " les moules en forme des petits coeurs, et si le fabricant au 17e siècle ne faisait pas le pain d’épices avec les portraits des saints et des souverains, il pourrait fermer sa boutique. 100 ans plus tard, les motifs les plus favoris – les petits chevaux et les bébés.

La tradition de fabrication remonte au 15e siècle à Pardubice. Les sources indiquent qu’à la charnière des siècles 15 et 16, sous le regne de Vojtěch de Pernštejn, une rue s‘appelait Perníkářská.Il est possible d’affirmer avec certitude qu’à l’époque réculée il existait, sauf la corporation des producters de gaufrettes, aussi la corporation des producteurs de pains d’épices. Aujourd’hui, leur association fonctionne sur demandes à la Commission européenne que le pain d’épices de Pardubice devienne une marque géographique sauvegardée. A Ráby, au pied du mont Kunětická, vous pouvez visiter La Hutte de pain d‘épices Une nouvelle fenêtre avec le musée du pain d’épices et des contes de fées, chaque année, au mois de mai, on organise à Pardubice Les Fêtes du pain d‘épices.

Les cornets de Hořice

Les cornets de Hořice sont également une spécialité de la cuisine de la Bohême de l‘Est. L’auteur de la recette était un cuisinier français de l’armée de Napoléon qui a décelé ce repas délicieux, le plus favori du général, à une bourgeoise locale .

Pavlišovák hier et aujourd‘hui

Pl‘escalope pavlišovský (soi-disant pavlišovák) est étroitement liée avec la région de Náchod, et il est très difficile à la trouver (sauf la région plus large) dans une autre localité. Le nom de cette spécialité est dérivé du village Pavlišov (aujourd’hui un quartier de Náchod). C’est une escalope classique, trois fois panée, (bien sûr, avec du citron) avec des boulettes au pain blanc et de la choucroute, éventuellement garnie. Cette combinaison, diabolique pour certaines personnes, vous sera offerte tout normalement dans chaque restaurant, mais aussi dans une cantine d’entreprise.

Le rite avec la prune

“KaléšekDe même qu’un costume folklorique, la musique folklorique et la danse, c’est aussi l’eau-de-vie de prune qui est prévu pour une représentation du propriétaire et de toute la région. Les légendes folkloriques racontent que Dieu a décelé au peuple de cette région un secret de la distillation de prunes en recompense de leur amour du travail, modestie et piété. Les découvertes archéologiques confirment que la méthode de la fabrication de l’alcool distillé était connue déjà au néolithique, les sources historiques attestent l’utilisation de l’alcool distillé depuis 14e siècle.

Comment le peuple de cette localité honorent la recompense de Dieu à l’époque des cocktails de mode, vous pouvez vous en persuader vous-mêmes le premier samedi d’octobre à Biskupice. C’est le jour du festival d’eau-de-vie de prunes réputé et vous y découvrez que le peuple de cette région "se familiarise" avec la prune. Biskupické kaléšek Une nouvelle fenêtre mais ce n’est pas seulement une dégustation.Au festival vous pouvez admirer aussi une présentation des bicyclettes dont le point culminant la course d’un mile aux costumes de l’époque.

Le carnaval à Hlinecko et d’autres actions liées avec la gastronomie

Le Carnaval sur Veselý kopecLe Carnaval est une action traditionnelle liée avec un bon repas et une bonne boisson. Par tradition, il se déroule dans plusieurs communes à Hlinecko, voire même il existe les efforts d’inscrire cette fête folklorique traditionnelle dans ce sens sur la liste du patrimoine immobilier de l’O.N.U.E.S.C. Vous pouvez chaque année vivre ce vrai carnaval du vieux tchèque, se faire couvrir la face de couleurs rouge et noire et goûter des beignets délicieux sur Veselý Kopec Une nouvelle fenêtre, v Hamry Une nouvelle fenêtre, à Studnice, à Vortová et à Blatná près de Hlinsko. Na Veselý Kopec Une nouvelle fenêtre a v Crèche à Hlinsko Une nouvelle fenêtre, d’ailleurs, vous pouvez visiter encore d’autres actions de ce type au cours de l‘année.

"Où la bière est brassée...

...on vit bien," dit-on. Nous considérons plusieurs brasseries de la Bohême de l’Est comme une preuve que la vie dans cette région est amusante.

Les bières, peut-être les plus réputées, que l’on peut découvrir même hors de la région, ce sont Primátor de Náchod, Pernštejn de Pardubice, Rychtář de Hlinsko et sans doute également la bière de la brasserie de Polička . Celui qui se met à table à Hradec Králové devrait demander une des bières de la brasserie locale Rambousek ou Le Lion royal. A la région de Hradec Králové la bière est brassée à peu près depuis les guerres hussites. L‘expression "une vieille mesure de Hradec " est devenu terme connu pour toute la zone où la bière fromentale de Hradec ou bien la blanche de Hradec était importée. La petite bière de Běleč nad Orlicí – la douze Car est brassée par le brasseur Josef Balounek. Cette boisson n’est pas très connue hors de la région, mais " son jus de la treille" est comme la plupart des bières tchèques du type de Pilsen brassée d’après la vieille loi du début de 16e siècle sur sa pureté Reinheitsgebot. Le règlement autorise de brasser la bière uniquement du malt, du houblon et de l’eau. Aujourd’hui, le processus ne se passe pas des levures dont on ne savait rien à cette époque-là. Selon la norme on brasse probablement seulement en Bohême, en Allemande et peut-être au Japon. Mais, c’étaient les brasseurs tchèques qui le leur ont appris. Si vous demandez, aux environs de la ville de Rychnov nad Kněžnou, une chope de bière de Rampušák de Dobruška, on dit que vous êtes connaisseur. Il ne faut pas non plus oublier la mini-brasserie Medlešický avec le brassin de 10 hl qui produit d‘environ 300 hl de bière par an. On y produit deux sortes de bière - la double bière Medlešický 12° blonde et brune. La bière n’est pas filtrée et sa limpidité baissée démontre une présence des levures nobles. Vous pouvez le goûter de préférence directement à l’auberge de brasserie Une nouvelle fenêtre qui est liée avec le brassin.

Que vous aimez ou n’aimez pas la bière, peut-être pourriez-vous vous intéresser à la technique, l’histoire, la culture ou la gastronomie. Dans tous ces cas vous ne refusez sûrement pas la visite d’une brasserie dans la région de Pardubice. Vous pouvez goûter la bière et vous apprenez aussi beaucoup d’intéressant de son histoire et la fabrication pour savourer à la fin un bon repas et bénéficier des concerts séduisants.

Brasserie historique Pernštejn La brasserie Pernštejn à Pardubice Une nouvelle fenêtre offre aux intéressés une visite non traditionnelle de la brasserie accompagnée d’une dégustation de la bière Pernštejn et Porter dans le restaurant de Brasserie du vieux tchèque. Les visiteurs peuvent bénéficier d’une visite de la production de la bière, y compris son brassage, stockage, filtration et soutirage, une visite de la malterie de style traditionnel, dégustations de la bière à de différents degrés de son traitement, etc. Chaque année, la brasserie de Pardubice abrite les actions pour un large public, tel que supplice du feu infligé aux sorcières et jours de la bière.

La brasserie Rychtář Hlinsko Une nouvelle fenêtre organise depuis plusieurs années une série des actions culturelles tenues à Hlinsko sous le nom L’été avec Rychtář. Toutes les deux années (soit en 2007) on y organise une journée de la porte ouverte. Vous pouvez faire une excursion de l‘exploitation de brasserie avec une possibilité de la dégustation pour acheter à la fin de la bière et des souvenirs de firme.

La mini-brasserie Žamberk Une nouvelle fenêtre fabrique la bière de débit de boissons, la bière spéciale blonde et brune Žamberecký kanec, les spiritieux de houblon et les liqueurs Pivka et Pivodečka (38%), Lupulka (18%) et le rêve de Rozárka (13,5%). Une petite capacité de l’auberge de brasserie demande, avant l’excursion, une réservation plusieurs jours à l’avance. Il est possible de réserver aussi l’excursion réalisée par l’exploitant de la brasserie personnellement.

A part la région de Pardubice, il est possible de visiter encore les locaux de fabrication de la Brasserie Primátor à Náchod Une nouvelle fenêtre. Pendant la visite d’une heure de la brasserie vous visitez ses exploitations et vous apprenez de tout essentiel de son histoire et de la production de la bière à Náchod. L’excursion peut être terminée par une dégustation des bières dans un milieu de style du wagon datant de la première république, éventuellement par un repos au centre de réception moderne à la capacité de 120 places ou par un repos de 40 places à l’extérieur. En plus de la dégustation de la bière débitée et en bouteille il est possible d’offrir (après une demande préalable) quelque chose à manger.

Les sources:

  1. Jaroslav Vašák; Le Repas régional de la Bohême, de la Moravie et de la Silésie de A (Adamov) à Ž (Ždár); Libri 2001, Auteur de comptes-rendus professionnels PhDr. Magdalena Rychlíková
  2. Šárka Kulíšková; Le Repas de notre peuple; www.kosteleckehorky.cz/cze/stravovani
  3. Kamila Skopová; ...mais maman le préparait mieux; L‘Edition Marie Mlejnková sarl., Pardubice, 2003
  4. Jiří Souček, Les Repas régionaux font partie de notre cuisine; COT business 2006, no11, p. 66-67
  5. Rambousek, www.rambousek.wz.cz
  6. Le prospectus Pálenice Malé Hané
  7. Le poste de travail disloqué de la Faculté des Transports Jan Perner Česká Třebová, http://ct.upce.cz/ctrebova/jp97/wozvanka.html

Text: Hana Čermáková, complété par: la région de Pardubice et Vít Pechanec

Trouves ton activité

Programme opérationnel régional NUTS II Severovýchod - Nouvelle fenêtre.
Cofinancement
Région de Pardubice.
Réalisateur
CzechTourism - Nouvelle fenêtre.
CzechTourism
Société de destination Bohême de l'est - Nouvelle fenêtre.
Société de destination
Bohême de Est
CzeCoT - Nouvelle fenêtre.
Centralisation de la base de données
Union européenne.
Cofinancement